• Ecouter "La ferme des animaux"

    https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-samedi-noir/la-ferme-des-animaux-de-george-orwell-1-premiere-partie?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1496513467

    Traduit de l’anglais par Jean Quéval
    Choix d’extraits : Jean Torrent
    Réalisation : Laurence Courtois
    Conseillère littéraire Caroline Ouazana

    Avec Chantal Bronner
    Improvisation musicale : Jean-Philippe Morel, contrebasse et Frédéric Gastard, saxophone

    Assistante à la réalisation Julie Briand

    A la Ferme du Manoir, Sage l’Ancien, le plus vieux cochon de la ferme, réunit tous les animaux. Avant de mourir, il souhaite leur faire part de ses réflexions sur leur condition misérable et évoque un rêve qu’il a fait la nuit précédente : la terre était délivrée de l’homme. Lui est revenue en mémoire une chanson qu’il entonne devant eux, Bêtes d’Angleterre, animaux de tous les pays les encourageant au soulèvement.

    Sage l’Ancien, meurt, mais le soulèvement aura lieu quelque temps plus tard. Les animaux chassent le fermier et les ouvriers de la ferme et prennent le pouvoir. Les cochons dirigent le nouveau régime. Les chefs, Boule de neige et Napoléon, écrivent sur un mur les sept grands principes de l’Animalisme :

    "Tout deux pattes est un ennemi.

    Tout quatre pattes ou tout volatile, un ami.

    Nul animal ne portera de vêtements.

    Nul animal ne dormira dans un lit.

    Nul animal ne boira d'alcool.

    Nul animal ne tuera un autre animal.

    Tous les animaux sont égaux. »

    Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : " Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d'autres. "


    Tags Tags : , , ,